page title icon Quelle stratégie de lancement de votre site E-commerce ?

Stratégie de lancement ecommerce

Soyons clair : internet est le nouvel eldorado. C’est une aventure qui ne connait aucune autre limite que la concurrence, et qui a permis à des milliers de personnes au cours des 15 dernières années de devenir riches. Parfois même très riches.

Aussi nous comprenons parfaitement votre envie de vous essayer, vous aussi, à cette aventure. Seulement, il y a certaines choses à bien méditer avant même le lancement de votre site eCommerce.

Faire un teasing de votre site

Imaginez : vous souhaitez ouvrir une boulangerie. Vous avez tout fait, et tout prévu : la décoration, les fours, la caisse enregistreuse, les employés, bref tout est prêt. Le jour J vous ouvrez les portes et… rien. Les gens ne vous connaissent pas. Votre implantation dans un nouveau quartier, dans lequel vous n’avez aucune réputation particulière, ne fait aucune émule. Pire encore, vous n’avez pas communiqué du tout autour de l’ouverture de votre boulangerie. Sachez que la situation risque de perdurer, et que vos premiers mois seront relativement calmes.

C’est exactement ce que vous devez éviter : vos clients doivent être présents dès le premier jour de lancement, puisque, après tout, vous payez le site E-commerce, les stocks éventuels, etc. Vous ne pouvez pas vous permettre de faire cela à perte. Donc ayez bien en tête que les gens doivent savoir que vous arrivez, plusieurs mois avant que vous n’arriviez réellement. Créez une campagne d’affichage, une page sur les réseaux sociaux, en tout cas : donnez envie aux gens de venir vous voir dès que possible.

Faites une étude de marché

Même exemple, mais autre cas de figure : ce boulanger ne comprend toujours pas pourquoi personne ne vient acheter son pain, depuis plusieurs mois. Pourtant tout est là, et il sait que son produit est absolument délicieux, soigné, préparé avec amour.

Il sort un jour sur le trottoir en face de sa boulangerie et là il s’aperçoit qu’un énorme hypermarché brasse tous les clients possibles et imaginables du quartier. Pire : il a une importante boulangerie de renom dans sa galerie marchande qui a une offre bien plus variée que la sienne, et ce presque à moitié-prix. Notre boulanger vient de comprendre qu’il pouvait mettre la clef sous la porte.

Son erreur ? S’être lancé les yeux fermés, laissant sa confiance reposer sur la simple qualité de son produit. C’est important, certes, mais cela ne suffit pas du tout. Il n’a pas fait d’étude de marché : il n’avait pas conscience de la concurrence, ni de la demande. Et donc il s’est trompé.

Ne faites pas cela : avant de lancer votre site eCommerce, et ce quelque soit le type de produit que vous souhaitez vendre, renseignez-vous sur vos principaux futurs concurrents. Leurs prix sont-ils beaucoup moins élevés que les vôtres ? Réussissent-ils leurs taux de ventes ? Et aussi, renseignez-vous bien sûr sur la viabilité de votre offre : ouvrir une confiserie dans une maison de retraite n’est pas particulièrement une bonne idée. Vérifiez que la demande corresponde à votre offre, et vérifiez bien que votre plateforme (votre site), corresponde bien à votre public !

Définissez votre budget

Sans doute y avez-vous songé, en tout cas nous l’espérons. Votre budget marketing devra avoir sa ligne privilégiée dans vos cahiers de compte. Elle fait partie de votre stratégie de lancement.

En effet, avoir un site internet a un coût, lequel dépasse parfois largement celui de sa création. Vous avez payé l’hébergeur, le graphiste et le rédacteur web ? Peut-être avez-vous rédigé vous-même vos fiches produits et avez réussi à faire quelques économies sur ce dernier point ?

Reprenons notre exemple du boulanger. Celui-ci veut ouvrir un site internet pour son commerce. Il est basé à Lyon. Ne sachant pas exactement comment fonctionne le web marketing et absolument pas au courant des notions de SEO, SEA et autres, il s’évertue en tout bonne conscience à référencer son site internet pour qu’il apparaisse sur Google avec les mots-clés « boulangerie à Lyon ».

Plus de 5 millions de résultats. C’est la masse dans laquelle va être noyé son site internet. Allez-vous souvent à la page 172 de Google ? Non, personne ne le fait. Demain ne va pas être plus enrichissant pour notre boulanger.
Ainsi il ne faut pas partir du principe qu’un budget d’un site E-commerce s’arrête à la gestion et à la distribution des produits, ainsi qu’à la création du site. Il vous faudra embaucher des community managers qui garantiront votre présence sur les indispensables réseaux sociaux, des experts SEO pour s’assurer que votre site internet est bien visible et à la première page de Google, et financer éventuellement des campagnes AdWords de Google pour vraiment prendre le taureau par les cornes.

Définir votre ligne éditoriale et vos canaux d’acquisition

Une fois que vous aurez défini les questions précédentes, il faudra créer et respecter une ligne éditoriale pour votre communication. Celle-ci devra être en parfaite adéquation avec votre public-cible (nous parlions tout à l’heure de la confiserie dans une maison de retraite…) : selon le type de produit que vous vendez, créez une communication esthétique, soignée, parlante et appropriée à votre cible. Et surtout respectez votre ligne éditoriale, sinon vous pourriez perdre vos clients qui ne reconnaitraient plus votre produit ou votre marque !

Dans la ligne directe de cette idée, demandez-vous par quel biais exactement vous pourrez le mieux rencontrer vos clients, selon leur âge, profession, sexe, etc. : réseaux sociaux ? Relations presse ? Emailing ? Chacun a ses habitudes propres. Le fait que le succès de votre entreprise repose avant tout sur une chose (et peut-être est-ce le cas pour le commerce en général) : le fait de bien connaitre votre cible. Mieux vous la comprendrez, mieux vous aurez analysé ses habitudes, et plus vous serez à même de la convaincre d’acheter vos produits.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.